Why SNARKs Are The Technology of the Coming Decade (French)

Pourquoi les SNARKs sont la technologie de la prochaine décennie

Originalement publié sur le bulletin d’information The SNARK Age

“Chaque ensemble de technologies subit une période d’étirement difficile et prolongée lorsque l’épuisement imminent de son potentiel devient de plus en plus visible… Le passage généralisé à la “logique du nouveau” nécessite deux trois décennies de transition turbulente de l’une à l’autre, lorsque l’installation réussie des nouvelles capacités supérieures accentue le déclin des anciennes. Au moment où ce processus a eu lieu, la fin de la révolution précédente est un peu plus qu’un gémissement”. - Carlota Perez, Révolutions technologiques et capital financier.

Bitcoin est apparu dans une période de turbulences massives pour le système financier. L’économie mondiale avait rapidement plongé dans la récession, et les gens ordinaires perdaient non seulement leur emploi, mais aussi leur maison. En revanche, les banquiers internationaux venaient d’être renfloués par leurs gouvernements respectifs, chacun d’eux affirmant que le secteur financier était “too big to fail”. L’injustice de cette situation était palpable, et les gens du monde entier voyaient clairement qu’ils étaient les premiers à en subir les conséquences. Ce sentiment, et l’épuisement face au statu quo, ont été la toile de fond sur laquelle Bitcoin est né, le bloc de la genèse étant gravé de manière indélébile avec la déclaration suivante :

« Le ministre des finances britannique au bord d’un second plan de sauvetage pour les banques »

C’était un appel à l’action de la part de Satoshi Nakamoto - le moment du big bang pour un nouveau paradigme technologique et financier. Dix ans plus tard, nous le constatons sous la forme d’une industrie blockchain en pleine maturation, et d’un soudain regain d’intérêt du public pour la cryptographie fondamentale. Bitcoin a été la première bouffée d’air frais dans un environnement qui semblait stagner, non seulement dans le secteur financier, mais aussi dans le monde de la technologie.

ÉPUISEMENT TECHNIQUE

Les cinq premières entreprises américaines en termes de capitalisation boursière sont toutes des entreprises technologiques, chacune trempant dans sa propre part de controverse. Facebook et Google sont embourbés dans une controverse pour leur conservation et leur utilisation des données. Amazon et Apple testent les limites de la centralisation et du contrôle sur leurs industries. Et Microsoft, bien qu’elle soit en retrait depuis son époque antitrust, vient de signer un accord majeur avec la CIA.

Cette controverse ne se limite pas aux grandes entreprises technologiques. Des brèches majeures de données se produisent chaque semaine. L’année dernière encore : Marriott, Capital One, MoviePass et Doordash, pour n’en citer que quelques-uns. Non seulement les entreprises perdent nos données, mais elles les utilisent aussi à mauvais escient. Les prêteurs en ligne ne sont pas exempts de discrimination, en fait ils l’accélèrent. 23etMe vend vos données à des sociétés pharmaceutiques et la police peut utiliser l’ADN de parents pour retrouver des suspects qui ont des correspondances génétiques. Tout le monde est fatigué par cette pratique - tout comme avec la crise financière, nous savons que nous sommes en train de subir un sale coup. Les entreprises, avides de données, deviennent trop grandes « too big too fail », et alors soit elles tâtonnent, soit elles utilisent nos données à mauvais escient. Et rien n’est jamais fait pour remédier à cette situation.

Et si nous changions les règles ? Et si nous ne devions jamais donner nos données à ces entreprises ? Et si nous pouvions, sans les connaitre, interagir avec d’autres parties, et être assurés par la cryptographie que nos données ne seraient jamais divulguées ? C’est là qu’interviennent les zk-SNARK. De la même manière que Bitcoin était un appel à l’action pour réaffirmer notre propriété financière, les SNARKs dans la même veine nous aideront à affirmer notre propriété informatique.

QUE SONT LES SNARKS

La plupart des gens ne connaissent pas les SNARKs. Si vous êtes l’un d’entre eux, je vous recommande de commencer ici pour obtenir une explication rapide. Si vous connaissez les SNARKs, c’est très probablement grâce à leur mise en œuvre dans le monde de la blockchain. Cela dit, il est facile de penser que les SNARKs ne sont qu’une question de confidentialité (comme ZCash), ou d’évolutivité (Coda ou zk Rollups). Mais les SNARKs n’ont rien à voir avec l’un ou l’autre de ces aspects. Au fond, les SNARKs sont des outils d’intégrité informatique.

Mais qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien, pensez à chaque fois que vous tapez un mot de passe lorsque vous vous connectez à un site web. L’entreprise ou le service que vous utilisez doit savoir qui vous êtes, et vous lui envoyez votre mot de passe pour lui faire savoir “hé, je suis qui je dis que je suis”. Le problème est que chaque fois que vous cliquez sur “Envoyer” dans le formulaire de connexion, vous faites confiance à cette société pour crypter et stocker correctement votre mot de passe. Et si ce n’est pas le cas, vous êtes foutu.

Les SNARKs inversent cette dynamique. Avec les SNARKs, je peux simplement envoyer une petite preuve garantissant “Je suis qui je dis que je suis”, et l’entreprise peut le vérifier sans aucun doute - sans jamais connaître d’informations sensibles comme votre mot de passe. En fait, vous pouvez effectuer une action sur votre ordinateur, puis générer une preuve SNARK, et la partie destinataire saura que vous l’avez fait avec intégrité. Si cela vous semble magique, alors accrochez-vous, car cela va révolutionner l’avenir, et nous n’en sommes qu’au tout début.

ÉTAT DU SNARK

Les zk-SNARK sont encore une technologie très récente dans un domaine qui évolue rapidement. Rien qu’en 2019, plus de 11 articles ont été écrits sur les nouvelles variantes de SNARKs.

Non seulement la recherche explose, mais le nombre de softwares dédiés au SNARKs augmente aussi rapidement. Zokrates, Bellman, snarky, Circom - de nouvelles bibliothèques sont ajoutées chaque jour dans de nouveaux langages pour aider les développeurs à écrire des circuits SNARKs. Même E&Y est dans la course, avec une bibliothèque qui utilise les SNARKs pour sa chaîne de blocs.

Mais pour être honnête, en dehors du monde des blockchains, les SNARKs n’existent pas. C’est parce que, comme nous l’avons déjà mentionné, il est encore très tôt. Bien que les SNARKs soient très prometteurs pour réimaginer de nouveaux logiciels, ils sont encore à l’état brut. Les temps de génération des SNARKs doivent encore être optimisés, et ils nécessitent la mise en place de cérémonies de calcul multipartites coordonnées. De plus, il est difficile de construire des SNARKs - seules quelques centaines de personnes comprennent profondément leur fonctionnement, et les ingénieurs en logiciel ordinaires ne peuvent pas encore les mettre en œuvre facilement. En résumé, il faudra encore 5 à 10 ans pour que les SNARKs atteignent leur plein potentiel.

Mais cela ne pose pas de problème, car si vous lisez ceci maintenant, vous faites partie des chanceux. Vous assistez à la naissance d’un nouveau paradigme. Vous pourriez même voir les SNARKs passer d’un sous-domaine ésotérique de la cryptographie à un pilier fondamental de l’internet 3.0. Mais l’avenir n’est pas certain. Il reste encore beaucoup de recherches à faire pour optimiser les temps de preuve cryptographique des SNARKs, la transparence des installations et l’universalité. Pour les projets de production utilisant actuellement des SNARKs, il reste encore beaucoup à faire. Et bien que les utilisateurs soient fatigués par l’ancien paradigme, ils n’entreront pas apaisé dans cette bonne nuit. Il y aura des turbulences tandis que l’inconnu du nouveau paradigme demandera un certain temps d’adaptation. Mais quand le calme reviendra, nous aurons, espérons-le, créé un monde plus juste, où même dans le domaine numérique, les gens ordinaires auront le contrôle de leurs données et de leur souveraineté.

Si cela vous enthousiasme, alors rejoignez-nous pour participer à la révolution zk-SNARK. Inscrivez-vous à la newsletter The SNARK Age pour recevoir les prochaines publications sur les SNARKs. Nous vous parlerons des principales étapes de SNARKS au cours de l’année écoulée, de nos prévisions pour l’avenir et des innovateurs que vous devriez surveiller. Inscrivez-vous ici.